En pratique

Tutos

Composer en accords ? pas d’accord !

Publiée le 17/06/2016

On peut composer à partir de tous les instruments. Avant de peut-être un jour vous proposer quelques conseils de composition à la cornemuse balinaise, nous allons nous intéresser aux deux instruments les plus utilisés pour créer : le piano et la guitare. Nous allons évaluer les avantages et les inconvénients de ces deux instruments harmoniques dans le processus de composition.

 

Les accords et la mélodie

La guitare et le piano sont les instruments les plus couramment utilisés pour accompagner un(e) chanteur(euse), et pas seulement pour la musique pop ! Cela fait plusieurs siècles que ces deux instruments harmoniques sont utilisés pour soutenir les mélodies, qu’elles soient chantées ou jouées par d’autres instruments.

Dans la musique pop, la guitare est traditionnellement majoritaire. Les apprentis guitaristes veulent tous apprendre les positions d’accords de leurs chansons préférées :  ainsi ils se familiarisent avec les doigtés, les grilles, les noms des accords…
Et ils se mettent naturellement à composer une chanson en partant d’une suite d’accords intéressants et y accolant ensuite une mélodie. Il est bon de connaître les limites de ce procédé.

 

Le piège des accords

Au piano ou à la guitare, l’art de jouer de beaux accords et de trouver l’enchainement parfait devient vite une obsession, et c’est légitime car l’harmonie est une discipline passionnante. Mais la musique ne se résume pas à ça.

Considérer l’harmonie comme les fondations d’un morceau et la mélodie comme la cerise sur le gâteau est une vision biaisée de la musique.

Cette vision des choses a tendance à limiter les idées créatives. Des musiques importantes fonctionnant sur le principe des modes (comme les musiques arabes et indiennes) ont d’ailleurs développé d’autres dimensions musicales que l’harmonie.

Lorsque l’on donne la priorité aux accords on peut avoir tendance à écrire des mélodies plates, car tributaires de l’harmonie qui est en dessous. On cherche alors simplement à faire une mélodie qui respecte les notes des accords plutôt que de se soucier de faire une mélodie intéressante, vivante et libre.

Bien sûr, on peut composer une mélodie intéressante en partant des accords, mais d’autres solutions peuvent donner lieu, chez un même compositeur, à des résultats plus variés.

Si vous avez l’habitude de commencer la compo d’une chanson ou d’un thème par les accords, essayez donc de commencer par la mélodie, et de trouver ensuite les accords. Vous constaterez peut-être qu’elle sera plus riche et plus variée rythmiquement, qu’elle contient naturellement une harmonie et que cette harmonie n’a pas nécessairement besoin d’être très complexe pour rendre l’ensemble intéressant. Et vous découvrirez une tout autre importance des accords dans la composition.

Ça tombe bien, on vous a mitonné un petit memo sur la composition mélodique, précipitez-vous !

Ca peut vous intéresser !

La communauté

Explorer la communauté

News en Musique

Voir toutes les actus