Mové Sort Cartel : le rap est un sport de combat

Le duo rap Mové Sort Cartel composé des deux frères Jo Magik et Ozario affiche un flow ultra technique, basé sur la rapidité de diction et la qualité des textes. Un coup de cœur Riffx à découvrir d’urgence.

C’est en banlieue parisienne, entre Colombes (Hauts-de-Seine) et Saint-Gratien (Val d’Oise), que s’est formé Mové Sort Cartel (MSC). Malgré les chemins de traverse et quelques « galères » les deux frères Jo Magik et Ozario ont pris le dessus pour déployer un rap savamment étudié, basé sur une technique impeccable de flow ultra rapide.

Une technique que les deux frères ont forgée et travaillée comme des athlètes de haut niveau (qu’ils sont par ailleurs). « Nous faisons tout ce que nous entreprenons consciencieusement » explique sobrement Ozario.

Il est vrai que si leur parcours n’est certes pas tout à fait linéaire (Mové Sort Cartel tient son nom des « galères » du passé…), le duo réussit tout ce qu’il entreprend. Jo Magik, qui poursuit sa 3e année d’études en Fac de Droit à Cergy Pontoise, était classé en équipe nationale de football des joueurs de 18 ans.

D’un an plus âgé, Ozario, est également un amoureux de football et a joué un temps en classement CFA. Une pratique de sport de haut niveau qui ne l’a pas empêché de passer son Master en Banque et assurance à l’Université de Paris XIII.
Et comme le reste, ils abordent le musique avec le même enthousiasme et la même application au travail afin d’arriver à un niveau artistique et une performance remarquable.

«Nous comparons souvent le football -et le sport en général- à la musique », explique Ozario. « Le foot représente l’esprit d’équipe, le partage, c’est un langage universel. Comme la musique en somme ».

Les débuts dans le hip-hop

Au départ, c’est le cadet Jo Magik qui se lance dans le rap, à l’âge de 15 ans (il y a déjà dix ans). Entre le foot et la musique, il est vite rejoint par son aîné Ozario. L’idée de monter un groupe vient naturellement au fil des rencontres (au foot, notamment). Après une brève période en formation à quatre, Mové Sort Cartel se recentre sur son noyau dur: Jo Magik et Ozario.

Après des expériences diverses dans le hip-hop, en piochant dans les différents styles et leurs origines congolaises, les deux frères décident finalement de se concentrer sur ce qui les distingue le plus : la technique du phrasé/rap rapide. « Nous avions prévu de sortir un EP en 2013, mais nous nous sommes rendu compte qu’il fallait créer notre propre signature, en nous focalisant sur notre style de rap, et ne pas nous disperser », explique Ozario.

Le duo, qui a pourtant déjà de bons retours de ses différents projets via internet, choisit alors de se remettre au travail, pour enfin pouvoir proposer un nouvel album 8 titres avec leur identité et leur marque de fabrique. L’enregistrement est prévu pour la rentrée 2015.

Rap : le fond et la forme

Si la technique est au cœur de leur image, reste que le projet est formé autour de la qualité des textes, à l’image de Sniper, Youssoupha ou encore Sinik et la FF, mais aussi Busta Rhymes, Twista et Eminem.

Les thèmes abordés dans les textes sont parfois enjoués et légers, mais traitent aussi du dépassement de soi, de la confiance, l’espoir, le quotidien ou encore de la maturité. « Nous avons appris de nos erreurs, et c’est ce qui nous renforce aujourd’hui », explique Ozario.

Le duo se produit en concert régulièrement, en particulier dans les Open Mic à Angers (ils sont activement soutenus par Le Chabada), mais sera également, ou encore dans le Val-d’Oise où les deux frères résident. Un conseil : ne les perdez pas de vue !

Retrouvez leurs prochains concerts sur le page Facebook.

Portrait chinois de Mové Sort Cartel

Si vous étiez une chanson :

« Lose Yourself » de Eminem (chanson du film « 8Mile »). C’est une chanson qu’aime particulièrement car elle explique qu’il est possible de se perdre soi-même mais de profiter des opportunités pour se retrouver. Nous étions un peu livrés à nous-mêmes pendant nos « galères » mais ces épreuves nous ont construits.

Si vous étiez un instrument ?

Une guitare électrique. C’est un instrument qui a plusieurs cordes… et nous avons plusieurs cordes à notre arc ! Mais c’est aussi un instrument dont la vibration est très difficile à reproduire en MAO (musique assistée par ordinateur), et qui dégage une grande énergie.

Si vous étiez un animal ?

Un panda. C’est un animal rare, car en voie d’extinction. La rareté rend particulièrement précieux. Il faut savoir se faire « rare ». C’est aussi un animal imposant et calme qui garde son « self control » en toute circonstance !

Vos artistes de référence ?

En rap français :
• Sniper
• Sinik
• F.F.
• Ol Kainry
• Dany Dan
• Booba
• Les Zakariens

En rap US :
• Busta
• Jadakiss
• Eminem
• Twista
• Ludacris

Nathalie Paul

Les parades de Mina Tindle

Les parades de Mina Tindle