good luc Auteur, Compositeur

Nancy, France

Présentation

Style musical

Variété française, Pop, Autre

Statut

A la recherche d'une maison de disque/label

Bio

GOOD LUC, c’est Luc LAGIER Sensible et bouleversant, Luc est un multi-instrumentiste intuitif. Né dans les années 80 à Paris, il plonge dans l'univers musical de son père, violoniste amateur, qui lui fait écouter très jeune les artistes classiques tels que Beethoven, Dvorak, Ravel ou des artistes caribéens comme Harry Belafonte ou Malavoi. Avec sa mère il s’ouvre à la variété, de Michael Jackson à Alain Souchon en passant par Serge Gainsbourg, Johnny Hallyday et les comédies musicales telles que Notre Dame de Paris. Luc est un enfant curieux. Attiré très jeune par la musique, il intègre le conservatoire de Nancy dès l'âge de 6 ans. Il y apprend la trompette, le chant, le jazz, l'orchestration, la guitare, le piano, la batterie... Cette curiosité va de paire avec une volonté de diversifier sa pratique, ses expériences, ses connaissances et ses esthétiques musicales; d’être un musicien complet avec un large éventail de propositions. De tout ça ressort une préférence pour l’harmonie et la composition. D’ailleurs cette capacité à trouver rapidement des mélodies accrocheuses et entêtantes est un de ces points forts. Parallèlement au conservatoire, il fonde le groupe La Casa Bancale avec ses amis de lycée, avec lesquels il parcourt les scènes de France et d'Europe depuis 15 ans. En marge de ce projet, on le sollicite pour des compositions de musiques à l’image (Documentaire “Un visage pour la préhistoire” France 5, série d’animation Margooyaz - Antenne Réunion, courts-métrages...), et il participe en tant que musicien à une quarantaine d'albums d’artistes comme Laurent Lamarca, Eddy (la) Gooyatsh, Jean Elliot Senior, Tournée Générale, Alex Toucourt, Morik, Nancy Ska Jazz Orchestra… Récemment, il a composé et dirigé son premier opéra, interprété par un orchestre symphonique et un choeur d'enfants (élèves du conservatoire Olivier Douchain à St- Dié des Vosges). En ce moment, avec la chanteuse Pomme, il accompagne Laurent Lamarca, artiste du Label Elektra France (Warner) avec lequel il a joué dans les plus belles salles françaises comme Bercy ou l’Olympia pour y assurer les premières parties, entre autres, des Fréro Delavega. Aujourd'hui Luc a mûri, il se lance dans la réalisation de son rêve : celui de monter sur scène avec ses propres chansons. L'inspiration est là avec cette belle force aussi bien issue de ses expériences musicales que de son accomplissement personnel. Ses textes puissants sont merveilleusement servis par sa musique élaborée et touchante. LE PROJET Ses chansons invitent au voyage : celui de l’existence, de la condition humaine. Elles expriment les doutes, la peur de l'évanescence de la vie... Inéluctable. Mais finalement, c'est notre âme qu'il réchauffe, avec sa voix douce et suave (qui n’est pas sans rappeler celle d’Henri Salvador) en racontant les plaisirs du quotidien avec dérision et beaucoup de sourires, laissant place à la joie et à l'espérance. Il évoque ainsi son rapport à la paternité à travers cette chanson poignante intitulée “Papa”, où il s’adresse directement au sien. Il chante aussi ses déboires et ses joies en amour. On sent chez lui comme une volonté de tout dire, de ne rien cacher, rendant certaines de ses chansons très sombres. Mais lorsque l’on entend “C’est beau, pourquoi c’est beau? Je sais pas trop, mais vu d’en haut c’est beau”, on sait immédiatement que Luc est encore empreint de sa naïveté d’enfant. Ce dont nous avons tous besoin quelque part, pour profiter pleinement de la vie en prenant les choses du bon côté. Good Luc, c’est un artiste rare, qui fait du bien et dont on a besoin en ce moment. A suivre absolument… Son premier EP “Hallelujah” est disponible en écoute et en téléchargement sur les plateformes habituelles (Spotify, Deezer, Napster, Itunes…)

Influences

Souchon, Mathieu Boogeart, Albin de la Simone, Brel, Richard Gotainer, William Sheller, Ravel, Chopin, Satie...

Contacts

Ses photos