Produire Album

Produire son album à la maison

Comme nous l’avons vu dans l’article « Comment réaliser ses premières maquettes ? », il est désormais possible d’enregistrer des maquettes ou démos chez soi sans se ruiner, et sans être ingénieur du son. Mais il y a une différence entre maquette et produire un album. Votre album se doit d’être parfaitement enregistré, parfaitement mixé, et parfaitement masterisé. Quelles sont les solutions pour éviter de faire un emprunt à la banque pour louer un studio et embaucher un ingénieur du son ?

L’enregistrement

Comme expliqué dans « Comment réaliser ses premières maquettes ? », pour enregistrer une maquette, vous avez besoin de 4 éléments : Un ordinateur, une interface audio (ou carte son externe), un logiciel de MAO (Musique Assistée par Ordinateur) et un micro.

Pour un album, c’est pareil, sauf que vous voulez une qualité de son professionnelle, donc l’acoustique du lieu de l’enregistrement compte. Vous aurez donc besoin d’une pièce de taille moyenne qui ne résonne pas. Il faut éviter les pièces vides à murs parallèles. Préférez de la moquette, des plans inclinés etc… Vous pouvez également recouvrir vos murs de boites d’œufs, technique bien connue des producteurs amateurs.

Pour la phase d’enregistrement, vous n’avez pas besoin de connaissances techniques très poussées, n’importe qui peut y arriver assez facilement. Vous devez seulement connaitre les bases de votre logiciel.

A la différence de l’enregistrement de maquette, vous aurez ici besoin d’un logiciel professionnel. Préférez Ableton Live si vous faites de la musique électronique, Cubase, ou Logic pour de la musique plus traditionnelle, ou ProTools pour les plus aguerris. Les fonctions d’enregistrement sont assez simples.

Vous aurez également besoin d’une carte son de bonne facture, afin que vos enregistrements soient de la meilleure qualité possible. Pour cela, prévoyez un budget de 200 à 500€.

Si vous faites de la musique avec des instruments et/ou des voix, il vous faudra alors des micros. Et lorsqu’on enregistre un album, il faut avoir d’excellents micros pour un rendu professionnel. Alors effectivement, d’excellents micros, ça coute cher. Par contre, vous pouvez les louer ! Cela vous reviendra entre 50 et 150 € la journée pour un jeu de micros de studio pro.

Le mixage et le mastering

Le mixage et le mastering sont des éléments absolument indispensables dans votre processus de création. A la fin de votre enregistrement, si vous le comparez à un album que vous avez acheté, vous vous apercevrez que cela ne sonne pas tout à fait pareil. C’est normal, il faut traiter le son, le rendre dynamique, agréable à l’oreille, il faut pouvoir entendre chaque nuance de chaque instrument.

Le mixage, c’est le traitement de chaque instrument (ou piste) individuellement, vous allez donc utiliser des effets (équaliseur, compresseur…) sur chacune de vos pistes mono.
Le mastering, c’est le traitement de votre morceau dans sa totalité. Vous allez donc utiliser des effets sur votre piste master, qui elle est en stéréo.

Ces fameux effets proviennent de ce qu’on appelle des VST (Virtual Studio Technology). Ce sont des plugs in (petits logiciels) que vous pouvez acheter et qui viennent s’intégrer à votre DAW (Digital Audio Workstation, votre logiciel principal dont on a parlé un peu plus haut). Il existe des milliers de VST différents, qui peuvent être des instruments virtuels (un pour créer votre son de basse, d’autres pour des claviers, d’autres des cuivres etc…) ou des effets pour votre mixage et votre mastering.

Ces phases de mixage et de mastering sont délicates, et requièrent une très grande patience, simplement car lorsque vous mixez une piste, cela modifie toujours le rendu des pistes que vous avez mixé auparavant, il faut donc y revenir. Le mixage et le mastering demandent certaines connaissances techniques, mais vous pouvez également apprendre seul. Si vous ne vous sentez pas capable, vous pouvez toujours embaucher un ingénieur du son ou une agence (entre 40 et 100€ par titre pour mixage et mastering).

Quelques conseils

Si vous décidez de vous lancer, alors nous vous conseillons de prendre votre temps et de faire des pauses pour ne pas fatiguer votre oreille. Une séance de 8 heures n’aura aucun sens, faites des séances de 3 ou 4 heures maximum par jour.

En conclusion, monter son Home Studio en vue d’obtenir des résultats professionnels, c’est faisable, et plus ou moins abordable. L’enregistrement de votre album peut être une étape relativement simple à réaliser une fois que l’on a le matériel nécessaire. L’étape la plus compliquée sera le mixage et le mastering. Vous pouvez vous armer de patience et apprendre par vous-même, mais si vous ne vous en sentez pas capable, vous pouvez toujours faire appel à un professionnel.

Pour aller plus loin :