Les clips du mois de janvier 2015

Beaucoup de calme et de poésie pour cette première sélection de clips de l’année. Vous allez pouvoir découvrir des merveilles de réalisation souvent inédites.

First Aid Kit – Walk Unafraid
En marge du récent troisième album de First Aid Kit, les sœurs suédoises Johanna et Klara Söderberg ont participé à la bande originale de Wild, le nouveau film de Jean-Marc Vallée. Elles y reprennent l’une des plus belles chansons de R.E.M, Walk Unafraid, dans une version aux accents folk, avec de belles harmonies vocales. Le clip fait la part belle aux images du film.

Dominique A – Au Revoir Mon Amour
En avant-goût d’« Eléor », dixième album à paraître en mars, Dominique A publie cette somptueuse histoire d’amours imaginaires, amplement orchestrée avec cordes et percussions. En images, c’est un ballet aérien filmé en bord de mer : les calanques et le MuCEM (Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée) à Marseille. La chorégraphie est signée Odile Gheysens et Éric Lecomte, d’après leur spectacle SUSPEND’S.

Elvis Perkins – Hogus Pogus
Le New-Yorkais Elvis Perkins revient enfin aux affaires après cinq ans d’absence. En attendant son troisième album, voici Hogus Pogus, chanson folk simple et un peu étrange. Pas autant toutefois que son clip, montage surréaliste d’images dont on ignore la nature exacte : quelques plans d’une ferme et un entretien (sans son mais avec sous-titres français) avec un homme qui a subi une opération à cœur ouvert… Qui est-il et quel est son rapport avec Elvis Perkins ? Mystère.

Panda Bear – Boys Latin
La pop électronique et expérimentale de Panda Bear (par ailleurs membre du groupe américain Animal Collective) n’est pas toujours facile d’accès. Voici un single et un clip qui pourrait faciliter la tâche aux plus réticents. La mélodie comme les motifs vocaux et rythmiques y sont entêtants et l’histoire racontée par ce court dessin animé est fascinante. On y voit des personnages aux prises avec d’étranges plantes aquatiques dans un monde onirique.

Laura Marling – Short Movie
L’Anglaise Laura Marling a tout juste 25 ans mais s’apprête à sortir au printemps son cinquième album. Depuis 2008, elle s’est imposée comme une figure marquante de la jeune scène folk londonienne, avec un style minimaliste et rêche. Elle confirme aujourd’hui avec un son plus électrique et dense. Short Movie est joliment illustré par un film d’animation simple et poétique.

Vincent Théval