Les maxis de janvier 2014

Dans les clips, il faut toujours innover, trouver les meilleurs metteurs en scène et jouer sur le côté cinématographique de l’image. Cependant, certains aiment détourner ces idées en jouant avec des images qui existent déjà. Comme Dj Earworm ou Strip Steve…

Dj Earworm : Mashup

Dj Earworm (alias Jordan Roseman) livre en 5’30 un clip hallucinant compilant sous forme de mash-up les titres commerciaux les plus vendus cette année. Au programme Katty Perry, Justin Timberlake, Bruno Mars, Avicii, Taylor Swift, Lady Gaga, Jay Z…

Une prouesse technologique certes mais au-delà de la performance on peut s’interroger sur la facilité à enchaîner ces titres naturellement ? N’est-ce pas un signe de la mondialisation du son, où tout les tubes ont un peu le même rythme, les mêmes mélodies et où souvent, les clips servent les mêmes univers avec les fameux « 3B » : bagnoles, bimbos, bling bling ! À vous de juger !

Strip Steve : The Hood

Passé inaperçu, ce clip du français Strip Steve méritait une séance de rattrapage. Pour plusieurs raisons : tout d’abord la qualité du titre en lui même, The Hood rappelle le meilleur des Daft, époque « Homework » avec une pointe de house de Chicago. Mais c’est le concept du clip qui lui confère son originalité. Cet exilé en Allemagne depuis plusieurs années a choisi d’utiliser uniquement des images extraites de Googlemaps. Cette succession de rues, souvent vides, de paysages ou de vue aériennes est un véritable hymne à l’écologie et le clip le moins cher de l’histoire de la musique !

Willy Richert

Kid Francescoli : Blow Up

Kid Francescoli : Blow Up