Bilan 2013 : 5 artistes se livrent

C’est une coutume au passage d’une année : chacun y va de son classement des meilleurs albums et de son bilan musical.
Cinq artistes français du rock et de l’indé ayant eu une actualité sur les douze derniers mois vous livrent leur top 3 et l’album qu’ils attendent avec impatience en 2014.

Pamela Hute

Pamela Hute

Cette rockeuse dans l’âme a sorti son deuxième album Bandit en mars dernier. Perfectionniste et tenace elle, avait pris le temps d’enregistrer et réenregistrer ce disque à l’identité très marquée pour fournir le meilleur d’un son à la fois rugueux et tendre.

Minor Alps – Get There (lire la chronique)
C’est le projet de Matthew Caws (Nada Surf) et Juliana Hatfield. Ils ont sorti leur premier album il y a un mois environ. J’ai toujours adoré le songwritting de Matthew Caws, simple et juste. Ce projet est moins électrique, c’est une sorte de powerpop débranchée où l’intention mélodique est essentielle et pure. Les voix sont superbes. Bref, c’est un disque d’une rare évidence que j’écoute très souvent. Les trois premiers titres sont de vrais bijoux.

Telekinesis – Dormarion
J’ai découvert tardivement ce projet venu de Seattle qui a pourtant déjà quelques albums à son actif. Telekinesis, c’est Michael Benjamin Lerner qui écrit et chante derrière sa batterie. Encore et toujours de la powerpop, plus électrique cette fois, et d’une élégance colorée. Superbe disque, devenu très vite un de mes classiques.

Arcade Fire – Reflektor (lire la chronique)
C’est sans doute l’un des opus les moins cadrés du groupe. Toutes les chansons font plus de cinq minutes, ou presque ! Comme toujours avec Arcade Fire, la première écoute m’a laissée perplexe, mais j’ai eu une envie irrésistible d’y revenir, et en y revenant j’ai aimé, puis j’y suis revenue encore et j’ai aimé encore davantage. Une collection d’excellents morceaux, Joan of d’Arc est un must. Ce disque est riche d’influences, de sonorités, c’est un grand disque qui montre combien le groupe essaie de se renouveler en permanence.

Attendu en 2014 ?
En vérité je ne suis pas vraiment les sorties, je vais un peu à mon rythme pour découvrir les artistes, souvent avec pas mal de retard, mais cela me permet d’éviter d’être influencée par la presse ou le public. Quand on parle trop d’un disque, je l’écoute environ trois mois après sa sortie.

Alexandre Rochon

Alexandre Rochon (The Delano Orchestra)

Il est le chanteur et leader de The Delano Orchestra. En janvier il avait sorti Eitsoyam, petit bijou plus électrifié que ce à quoi il nous avait habitué jusque-là et qui reste l’un des coups de coeur 2013.

The Pastels – Slow Summits
Il est encore difficile pour moi de me prononcer sur les meilleurs albums de l’année. Il me faut toujours du temps pour digérer et lister les musiques, jeu que j’adore faire début janvier. Mais la façon la plus objective de faire un top serait peut-être de placer en première place le disque le plus écouté. Pour moi, c’est celui de The Pastels, écouté à la maison, en travaillant sur Le Cahier bleu, un projet de livre.

Jean-Louis Murat – Tobbogan
Un très beau disque, fin, délicat, très bien arrangé. Forcément dans le top de l’écriture en français.

San Fermin – Daedalus (lire la chronique)
Un album peut-être imparfait ou très influencé. Mais il y a cette chanson Methuselah que j’écoute en boucle depuis sa sortie et qui est certainement la plus belle chanson de l’année.

Attendu en 2014 ?
J’espère que Sufjan Steven sortira un nouvel album !

Charlottte Savary

Charlotte Savary (Wax Tailor)

Elle est la chanteuse principale de Wax Tailor et a passé la quasi totalité de cette année à écumer les scènes à travers le monde. Une tournée internationale impressionnante dont peu d’artistes en France peuvent se targuer. Sa voix magnifique va bientôt servir son projet solo qu’elle concocte dans son coin et dont on espère entendre les premières notes en 2014.

Iron & Wine – Ghost on Ghost
Ça fait longtemps que je n’ai pas été autant touchée par un songwriter. L’album oscille entre pop lumineuse et soul nocturne, une petite bombe écrite et réalisée à merveille. Cet album tourne en boucle chez moi depuis l’été.

Devendra Banhart – Mala
Je me dis qu’il va forcément flancher à un moment Devendra, qu’il ne peut pas continuer à sortir des albums tous aussi bons les uns que les autres. Et bien ce huitième album est magique. Je l’ai écouté tous les jours à un moment, plongeant sans retenue dans son monde nostalgique et suave.

Arcade Fire – Reflektor (lire la chronique)
Difficile d’avouer que j’ai beaucoup dansé toute seule chez moi la brosse à la main sur cet album. Je ne suis certainement plus du tout objective avec Arcade Fire, et je m’en fiche pas mal, c’est la « funky-tude » même ce disque, ils n’ont rien perdu de leur pouvoir à créer des hymnes pop épidermiques.

Attendu en 2014 ?
Je suis une fan inconditionnelle de ce que j’appelle « l’écurie Sufjan Stevens », St Vincent (Annie Clark) et My Brightest Diamond (Shara Worden), ces artistes géniales qu’il a su détourner un temps avant qu’elles n’explosent en solo. J’attends leurs nouveaux albums avec impatience.

Manu

Manu (ex-Dolly)

L’ancienne chanteuse du groupe Dolly a sorti l’un des meilleurs disques de la catégorie rock français de cette année avec La Dernière Étoile. Ce deuxième album solo la place comme l’une des plus belles artistes du genre.

Petit Fantôme – Stave
Mon coup de cœur de cet été. Je suis très sensible à sa musique et à ses mots, simples et touchants, il a des mélodies et des sons qui m’entêtent. À noter, l’artiste l’a mis à disposition au public en téléchargement gratuit sur son site.

Daft Punk – Random Access Memories (lire la chronique)
Sublime ! Bon sang, qu’ils sont forts ! Je n’ai pas eu envie de l’écouter de suite, avec l’invasion de Get Lucky cet été, et tant mieux. Je le découvre d’avantage de jour en jour. À écouter le matin au réveil, le soir au coucher ou… tout le temps.

Mass Hysteria avec leur DVD Live à l’Olympia
Ce n’est pas pour rien qu’on les nomme « les Patrons » ! Du bon métal en français avec les riffs de guitares puissants de Yann et Nico, la rythmique impeccable de Raph et la générosité de Mouss au chant. Je me rends compte que j’ai un top 3 hétéroclite, mais ça me ressemble. J’aime autant la pop que le punk et le métal, la folk, le rock…

Attendu en 2014 ?
J’hésite entre les Smashing Pumpkins et New Order.

Manu

Matthieu Malon (Laudanum)

Il est le chanteur et créateur du groupe Laudanum. Il a repointé son nez cette année avec son projet parallèle (sous son nom) dont on attend le nouvel album pour 2014. Généreux et doué, cet homme-là marche continuellement sur des chemins de traverses et n’hésite pas à mettre une quantité incroyable de titres en téléchargement libre sur son site.

Suuns – Images du futur
Parce que ces mecs ont vu juste, leur musique c’est le futur. En tous les cas ils apportent vraiment une nouvelle pierre à l’édifice du rock. J’ai écouté cet album en boucle toute l’année et pour moi c’est également le meilleur concert 2013.

Thee Oh Sees – Floating Coffin
Là, c’est l’inverse. Rien de nouveau. C’est du garage mais à chaque album c’est un peu plus maîtrisé et mieux composé. John Dwyer est un dieu pour moi.

Bill Callahan – Dream River
Encore une fois, Bill met dans le mille avec ce disque produit à l’ancienne, court, extrêmement bien écrit et sa voix n’a jamais été aussi belle.

Attendu en 2014 ?
Le nouveau Shellac.

Tosca : « Odeon »

Tosca : « Odeon »