Eminem – The Marshall Mathers LP2

Donner une suite – 13 ans après – à un album aussi emblématique que The Marshall Mathers LP, est un pari gonflé, un joli coup de poker. Eminem n’a pas lésiné sur les moyens, avec un son très riche et une quantité impressionnante de morceaux, d’idées et d’invités. Parmi ceux-ci, Dr Dre et le légendaire Rick Rubin ont assuré la direction exécutive de l’enregistrement. L’album s’ouvre sur un long titre mémorable : les arrangements de Bad Guy sont plutôt minimalistes mais le texte est très narratif, mettant en scène la propre mort d’Eminem. La suite laisse peu de répit : des traces de pop sixties sur Rhyme Or Reason (qui sample un vieux tube des Zombies, Time Of The Season), de rock (le single Berzerk) ou de R’n’B (Rihanna chante sur The Monster) varient les plaisirs. Mais le cœur du disque, ce sont ses saillies hip-hop hyper agiles, des efficaces Rap God et Brainless (avec claviers) à la facétieuse Love Game (avec Kendrick Lamar). Suite gagnante, donc.

Vincent Théval

Découvrir :
Eminem – Rap God

Diagrams : Chromatics

Diagrams : Chromatics