Explosions In The Sky : The Wilderness

Depuis leur précédent disque sorti en 2011, le groupe américain s’était fait fort de composer trois bandes originales de film, mais nous avait laissé craindre de ne pas revenir avec un album studio avant un sacré bout de temps. Nous voilà donc rassurés puisque le bien nommé « The Wilderness » est arrivé depuis début avril accompagné d’un site spécialement dédié sur lequel on peut consulter un étonnant travail de clips photographiques pour chacun des morceaux (http://thewilderness.space/)
La première chose qui marque l’oreille est que l’étendue sauvage de Explosions In The Sky s’est agrandie avec l’élément électronique. Saupoudré avec minutie, ce nouvel arrivé enrichit le post-rock d’Austin qui n’en perd pas pour autant sa verve hypnotique, loin de là. Ce sixième album renforce la place du quatuor dans les paysages sonores pour initiés solitaires en recherche de contemplatif. De longueurs et langueurs différentes, les neuf plages qui composent « The Wilderness » voyagent entre 2’30 et 7 minutes, structures floues et assises solides, délicatesses tendres et explosions brutes. Comme d’habitude les contrastes sont à l’honneur, les textures prennent le pas sur la mélodie et l’onirisme se fait roi. De leur musique singulière les humeurs naissent à l’envi de l’auditeur parce que jamais le groupe ne se fait dictateur du ressenti, certains goûteront la tristesse là où d’autres se régaleront à la rêverie. Et ils sont bien rares les artistes qui nous laissent autant satisfaits que libres.

Marjorie Risacher

Découvrir :

Explosions In the Sky – Disintegration Anxiety

C Duncan : Architect

C Duncan : Architect