À la maison : Antoine Elie raconte son confinement

Tous « À la maison » ! Pendant cette période de confinement, RIFFX s’introduit à distance chez vos artistes favoris pour prendre de leurs nouvelles. Avec qui et où sont-ils ? Comment s’occupent-ils ? Qu’est-ce qu’ils écoutent ? Quelques indiscrétions qui se terminent avec un joli live, rien que pour vous !

Salut Riffx ! C’est Antoine Elie.

Salut Antoine ! T’es où ?

Je suis dans le Val-d’Oise. Dans ma maison dans le Val-d’Oise avec ma femme et mon chien.

Ton swagg du moment ?

C’est pas bien glorieux. Je suis en jean, pull. Bagouses quand même, pour le swag justement.

Tu fais quoi pour t’occuper ?

On a pas mal de temps du coup je bouquine pas mal. Je regarde des films, on écoute de la musique. Je joue beaucoup de guitare.

Des découvertes, des conseils ?

Oui ! J’ai découvert deux films que j’aime beaucoup, « Midsommar » et « La plateforme ». « Midsommar », je trouve la réalisation absolument folle, et le jeu d’acteur aussi. Et « La plateforme », un film espagnol très intéressant. Ah oui, sinon des conseils lecture, auxquels j’avais pensé. « Arkham asylum » de Grant Morrison au scénario, et Dave McKean au dessin qui fait du dessin, du collage. C’est très très particulier ce style. « Arham asylum » c’est super. J’avais pensé aussi à « Miset Miracle » de Tom King, que j’aime beaucoup, au scénario, et Mitch Gerads, que j’aime pas moins d’ailleurs. Mitch Gerads, il fait des choses en neuf cases comme ça. Ce qui donne des idées de narration vraiment intéressantes. C’est absolument génial ! Voilà pour mes petits conseils. N’hésitez pas à me dire ce que vous en aurez pensé.

Ton artiste du moment ?

Je redécouvre Stevie Wonder par exemple, entre autres. En ce moment, j’apprécie beaucoup.

Sinon, il y a ton album réédité aussi !

Je suis très, très fier de cette réédition. J’étais déjà fier de l’album. N’hésitez pas à écouter déjà et à me donner votre avis sur les réseaux sociaux. Je lis tout et ça me fait plaisir !

Tes chansons sont un peu comme des tableaux, non ?

Effectivement, l’idée de peindre des tableaux métaphoriques avec les textes, me plaît beaucoup. J’adore quand j’écoute une chanson et que je me retrouve à me faire des films.

Comment vis-tu cette période ?

C’est une opportunité pour beaucoup de gens de dilater l’espace-temps, de sortir un peu de nos habitudes et de regarder le temps passer. De se regarder soi, vieillir et finalement moins vite que quand on se regarde pas. Philosophiquement, ça peut être intéressant. En tout cas c’est une opportunité pour beaucoup de gens. J’espère que les gens s’ennuient pas trop.

Le truc que tu feras « le jour d’après » ?

Sortir comme tout le monde. Et puis j’espère que les gens se regrouperont dans la rue, qu’on pourra faire un énorme apéro pour fêter notre victoire sur l’infiniment petit.

Un petit extrait pour terminer ? Merci Antoine, à très bientôt !

A très bientôt, espérons !

Mais où est donc Orouni ?

Mais où est donc Orouni ?