À la maison : Ben l’Oncle Soul raconte son confinement

Tous « À la maison » avec… Ben l’Oncle Soul ! Pendant cette période de confinement, RIFFX s’introduit à distance chez vos artistes favoris pour prendre de leurs nouvelles. Avec qui et où sont-ils ? Comment s’occupent-ils ? Qu’est-ce qu’ils écoutent ? Quelques indiscrétions, rien que pour vous !

  • Salut Riffx, c’est Ben !

Salut Ben ! T’es où ?

  • Je suis chez moi. A la casa !

Tu montres ta Victoire et ton Globe ?

  • Le Globe de Cristal franchement j’ai dû le perdre dans un déménagement. Mais la petite Victoire de la Musique, elle est là !

L’endroit où tu passes le plus de temps ?

  • Je ne vais pas vous le cacher, je pense que c’est le canap’. Voilà, je pense qu’on y passe un petit moment, on mate pas mal de films, on se détend, on prend soin des enfants, voilà tranquille !

Ton swag du moment ?

  • J’avoue, c’est le short et les tongs. J’avoue. Je vais pas mentir.

Et… tu fais quoi ?

  • On en profite pour cuisiner pas mal, après on fait les devoirs des enfants, on va regarder deux-trois séries, on passe pas mal de temps sur « HouseParty » aussi. C’est une application, tu peux appeler tes potes en vidéo.

L’activité retrouvée ?

  • Je me suis réconcilié avec l’aspirateur. Ca devient un besoin, c’est mon sport et tout. Je mets du son à fond et en même temps je passe l’aspirateur.

Ta playlist du moment ?

  • « H.E.R », « H.E.R », « H.E.R »,  et encore « H.E.R ». Je n’écoute qu’elle ! C’est tout. Fin de l’histoire.

Nouveau nom : « Ben », + court, + simple ?

  • T’as tout compris. Pourquoi tu poses la question ? C’est exactement ça.

Nouvel album : fini les 60’s ?

  • C’est plutôt R’n’b cet album-là. J’ai mis toutes mes influences de ma jeunesse, adolescence , 80-90.

Addict à quoi d’ailleurs ?

  • Je suis addict déjà à ma famille. Je suis addict à la scène et à la musique, ça c’est clair. Addict à la bonne humeur aussi.

Un album, confection 2.0 !

  • 2.0 je ne sais pas, mais en tout cas 5.1, oui. Dolby surround. DJ tools. On a demandé à des beatmakers sur nos réseaux sociaux. A tous les musiciens qui me suivaient sur mes Instagram, Facebook, Twitter. On leur a demandé d’envoyer du son à une adresse mail. Et j’ai reçu 300 morceaux. J’ai tout écouté en trois jours, j’en ai sélectionné une trentaine. J’y suis allé avec mes tripes, en mode « stop ou encore ». Soit j’aimais, soit je n’aimais pas. Au coup de cœur en fait vraiment.

Parle-nous du feat avec IAM !

  • J’ai recroisé les gars à Universal, à la maison de disque. Après presque 10 ans où je ne les avais pas revus. On était trop contents de se voir et on s’est dit qu’il fallait qu’on fasse un truc ensemble, et je leur ai balancé « All My Life ». Je suis descendu à Marseille, j’ai fait le feat avec eux, on a fait un clip. C’est les tontons ! Moi je suis trop content d’avoir fait un truc avec eux, c’est abusé ! Ca fait mal au bras au bout d’un moment. D’avoir le bras tendu comme ça ! J’en peux plus, je suis obligé de changer de bras.

Le truc que tu feras « le jour d’après » ?

  • « Le jour d’après », on ira faire des concerts, on partira en tournée. Voilà, c’est sûr !

Un petit live pour RIFFX ?

  • Yes carrément !

Merci Ben !

  • Yes RIFFX, peace !
Bobmo : New Dawn

Bobmo : New Dawn