Keaton Henson : Romantic Works

Neuf morceaux et pas un mot. Pour ces Romantic Works, le discret Keaton Henson délaisse ses complaintes folk et nous offre une succession de petites porcelaines pour piano et violoncelle belles à en pleurer. Accompagné du violoncelliste Ren Ford, Keaton Henson brode une délicate collection de thèmes qui pourraient tout aussi bien composer la bande-originale d’un film dont il serait le héros torturé. Romantic Works, cousin éloigné de l’œuvre planante de Sigur Rós, s’écoute au coin du feu ou à la lueur de quelques bougies, histoire d’apprécier au mieux ses zones d’ombre et ses graves envolées. Dissimulées à l’intérieur de la pochette, les seules paroles du poète anglais nous sont destinées : Dear someone, sometimes words escape me Cher inconnu, parfois les mots me manquent »). Une déclaration touchante qui illustre à la perfection l’impression laissée par ces trente minutes en apesanteur : nul besoin de mots quand la musique est si belle.

Alexis Hache

Découvrir :

Keaton Henson – You

Tame Impala : Currents

Tame Impala : Currents

Teitur – Story Music

Teitur – Story Music

DJ Koze : Amygdala

DJ Koze : Amygdala