Les Clash, icônes du punk

Plus de 35 ans après l’explosion du mouvement punk, The Clash revient au cœur de l’actualité, à la faveur d’une série de rééditions de leurs albums, mais aussi de l’exposition Europunk, qui se tiendra à la Cité de la Musique à partir du 19 octobre. Retour sur le trajet étonnant d’un groupe pas comme les autres.

Le mouvement punk secoue l’Angleterre, puis l’Europe, à partir de 1976. C’est à la fois une contestation de l’ordre établi, une révolution esthétique et un genre musical marqué par la volonté d’un retour à la simplicité du rock. Les punks crachent sur le disco, le rock progressif et la variété qui ont envahi les radios dans les années 1970. Quelques accords, des guitares sales, des rythmiques primitives, il n’en faut pas plus pour tout renverser ! The Clash est à la fois le groupe emblématique de ce mouvement, celui qui a connu le plus grand succès, mais c’est aussi celui qui s’en est le plus démarqué, musicalement. Fidèle à l’esprit, moins à la lettre.

Malgré le succès mondial, la signature avec la major CBS et les tubes (comme Should I Stay or Should I Go, en 1982), les Clash n’ont jamais dévié d’une ligne politique marquée à gauche, imposant par exemple des prix bas sur leurs albums et billets de concert. En revanche, leur musique a énormément évoluée : dès 1977, le quatuor londonien donne au punk ses lettres de noblesse, avec un premier album brut et nerveux, avant d’emmener sa musique vers d’autres horizons. Ce sont d’abord des incursions vers le reggae, avant une immersion dans la culture urbaine du début des années 1980, quand le groupe enregistre son double album Sandinista à New York, chef-d’œuvre où se côtoient dub, rap, rock ou musiques électroniques. Une modernité qui préfigure toutes les audaces et les mélanges musicaux des décennies futures. Et qui n’a pas pris une ride.

Vincent Théval

The Clash Hits Back, Boxset Collection et Sound System Box (Legacy/Sony Music)

Exposition Europunk à la Cité de la Musique (Paris), du 19 octobre 2013 au 18 janvier 2014

Pour la photo AB_Jamie Reid… © Jamie Reid, Affiche pour la sortie de Never Mind the Bollocks Here’s The Sex Pistols l.p., 1977, Sérigraphie sur papier © Sex Pistols Residuals.

Bonobo : The North Border

Bonobo : The North Border