San Fermin : révélation de l’année ?

Attention : révélation de l’année. Et si affinités : album de l’année ! Basé à Brooklyn (New York), San Fermin réunit une dizaine de musiciens et chanteurs sous la houlette du jeune Ellis Ludwig-Leone, qui a écrit les dix-sept chansons de cet incroyable premier album. Le garçon a étudié la composition à l’université de Yale et en tiré un certain goût pour des structures et des arrangements ambitieux. Guitares, percussion, piano, cordes, vents, cuivres et chœurs élèvent ses mélodies sublimes, qui évoquent d’autres Américains hors-normes, comme Sufjan Stevens, Dirty Projectors ou The National. Élans orchestraux (Bar), dissonances contemporaines (The Count), délicatesse d’instrumentaux minimalistes, tensions rock (Torero) ou pulsions R’n’B (Sonsick, Crueler Kind) font battre le cœur de ce disque renversant.

Vincent Théval

Découvrir :
San Fermin – Sonsick

Vald : « Nqnt 2 »

Vald : « Nqnt 2 »