5 artistes à découvrir en 2015

Voici 5 artistes qui débarquent en France, par la voie des festivals, et à surveiller de très près !

Hudson Mohawke
Hudson Mohawke est déjà une star dans le milieu de la culture électronique. Signé sur le célèbre label Warp, on lui doit le carton musical boosté par la pub Apple « Chimes ». Tout droit venu de Glasgow, l’Ecossais présente en live son 2e album « Lantern » qui fait suite à son premier album paru 5 ans plus tôt « Butter ».

Hozier
Le nom d’Hozier est de plus en plus familier au public français, qui a découvert cet artiste irlandais via son tube « Take me to Church » et son clip saisissant qui dénonce l’homophobie. L’artiste a pu interpréter ses titres au Main Square festival 2015 et sera de retour en concert aux Folies Bergère à Paris à la rentrée. La billetterie est ouverte.

Michael Kiwanuka
Entre folk et soul, Michael Kiwanuka a débarqué discrètement en France en 2012 à l’occasion de son album « Home Again ». Ce Londonien d’adoption revient à l’assaut de la France avec dans un premier temps un concert au festival des Déferlantes d’Argelès 2015. Il sera de retour aux Etoiles à Paris le 6 novembre 2015. Un concert à ne pas manquer.

https://www.youtube.com/watch?v=kJ4s3G7hgR4

Leon Bridges
A écouter Leon Bridges on est replongé dans la grande époque de la soul, façon Motown. Ce jeune prodige américain présente son premier album « Coming Home », servi par le single du même nom. Leon Bridges sera l’une des grandes révélations de l’année, à découvrir également en concert à Paris au Trabendo le 8 septembre 2015.

George Ezra
Pour beaucoup George Ezra n’est déjà plus une nouveauté ! Pourtant c’est cette année que le nom de ce jeune prodige de la pop britannique commence à apparaître de manière récurrente sur les programmations de festivals (Vieilles Charrues, Main Square… etc) et les salles prestigieuses (Olympia, Bataclan…). George Ezra débarque en France par la grande porte. Et ce n’est qu’un début !

Angie des Rolling Stones

Angie des Rolling Stones

Herbert : « The shakes »

Herbert : « The shakes »