Birpen : « Global Lows »

BirdPen, c’est l’association de Mike Bird et de David Penney (appelé Dave Pen), l’un des chanteurs et guitaristes d’Archive. Après plusieurs E.Ps et un premier album auto-produit en 2009 (« On/Off/Safety/Danger ») injustement passé trop inaperçu, les deux Anglais récidivent. « Global Lows » est sorti début juin et mérite largement que l’on s’y attarde. Mélange de rock, de pop et de progressif, BirdPen cisèle les sons, aime les ambiances, ne se complait jamais dans un style uniforme. Et le duo sait y faire quand il s’agit de transformer des zones à risques et des inconforts musicaux en d’apparentes facilités. Demi-tons, voix de tête, longs développements et ruptures ne se gênent pas pour se mêler aux envolées lyriques, aux cordes, à l’électro et aux guitares hypnotisantes. Il en va des textes comme de la musique : le questionnement, la société, les relations humaines, tout y est en clair-obscur. Parce que « Global Lows » c’est bien cela : les ténèbres dans la lumière. « C’est comme assister à la fin du monde avec le sourire » selon les propres mots du groupe.

Les titres parfois fleuves passent des rus aux cascades et offrent un final poignant et épique qui se perd dans un shunt que l’on devine infini. Comme le chante Pen dans le non moins long et angoissant titre d’ouverture : There is no escape. Alors la seule chose à refaire est d’appuyer sur le bouton « replay ».

Marjorie Risacher

Sylvan Esso : Sylvan Esso

Sylvan Esso : Sylvan Esso