Hello Bye Bye : Better Day

Ne vous y fiez pas, derrière ce nom et ses morceaux taillés au cordeau, il n’y a, malgré les apparences et la patte sonore, aucune origine britannique. Le quatuor est français et se niche dans les rues de Bordeaux. Depuis sept ans leur graine de talent grandit en qualité. Il est d’ailleurs compliqué de coller une étiquette sur leur musique tant celle-ci aime à rendre les frontières floues. Une sacrée dose de noisy, de shoegaze, de psyché, une chose inclassable qui aime à étendre son bras électro-pop dans un nuage de références et de genres différents selon le titre. Les onze morceaux qui constituent leur nouvel album « Better Day » commencent et se terminent avec les deux parties instrumentales Let’s Live Happy et Waiting for Our Dying Day, pièces maîtresses d’un dance floor où la solitude et les questionnements semblent résonner à l’intérieur des autres plages.
Tantôt en atmosphère lancinante et électro, tantôt en cadences mordantes et pleine de guitares, les morceaux se succèdent en traversant quasi trois décennies de papiers peints. Mais sans chronologie aucune, ni même de revendications de style. Hello Bye Bye c’est un pays dans un autre temps qui parlerait plusieurs langages en même temps. Les deux voix (masculine et féminine), elles-mêmes caméléons selon le titre, se partagent des textes courts, retentissant comme des slogans, parfois se résumant en une seule phrase répétée à l’usure. Chacun y aura ses préférences, mais tout le monde y trouvera un rocher personnel hypnotique. Pour danser, conduire ou contempler.

Marjorie Risacher

Découvrir :

Hello Bye Bye – Over

Murat : Morituri

Murat : Morituri