Lara Fabian en chiffres

Joli coup marketing ou réel engagement ? En plein débat sur le mariage gay, Lara Fabian fait un retour en force avec une chanson sur l’homosexualité. En décembre 2012, elle interprète « Deux ils, Deux elles », son nouveau single, lors d’une soirée en faveur du mariage pour tous.

Le parcours de la chanteuse, en quelques chiffres clés.

9

Le 9 juillet 1970 : c’est sa date de naissance. Lara Crokaert (on comprend mieux le pseudo) est née en Belgique, mais passe une partie de son enfance en Italie.

5 ans : c’est l’âge qu’elle a lorsqu’elle retourne en Belgique avec sa famille, et commence à s’intéresser aux arts. Sa première passion, c’est la danse, mais la petite fille n’a pas le profil pour devenir ballerine. Ses parents la poussent néanmoins à creuser ses jeunes ambitions créatives. Ils l’inscrivent à des cours de chant, de solfège, de piano et de théâtre.

1978 : c’est l’année où Lara entre au Conservatoire pour étudier le chant lyrique. A 8 ans, cette surdouée écrit déjà ses propres chansons.

14 ans, c’est son âge quand elle commence à chanter dans les bars. Elle a choisi sa voie, et son futur nom de scène, inspiré par son oncle Fabiano.

1988

Après des années dans les bars, les petites salles, les rencontres et les 45 tours foireux, Lara Fabian est choisie pour représenter son pays à l’Eurovision.

Malgré cette coupe de cheveux, la jeune chanteuse termine quatrième. Une étape qui constitue un réel tremplin de sa carrière.

600.000

C’est le nombre d’exemplaires écoulés de son titre « Croire », après le concours de l’Eurovision.

1990

Au mois de mai 1990, Lara Fabian rencontre Rick Allison. C’est le coup de foudre, amoureux et artistique. Le couple part tenter sa chance au Québec.

L’une des décisions qu’elle considère comme « les plus importantes de sa carrière. »

Un an plus tard, elle sort son premier album.

100.000 copies écoulées plus tard, l’opus « Lara Fabian » est certifié disque d’or. Puis disque de platine, en 1992.

1994 : même succès pour son deuxième album, trois ans après. Un succès peut-être même plus important, puisque le disque est triple disque de platine, et emmène l’interprète à la Cérémonie des Félix (l’équivalent de nos Victoires de la musique au Québec).

Après une tournée à guichets fermés, Lara y reçoit la récompense du Meilleur spectacle, et est sacrée Interprète québécoise de l’année. Le Québec l’a adoptée. Deux ans plus tard, elle obtient la nationalité canadienne.

28 janvier 1995 : le coup de pouce de l’un de nos plus grands chanteurs va permettre à Lara Fabian de se faire un nom en France, puis en Europe, où seul quelques initiés ont déjà entendu parler d’elle dans le milieu, très fermé, de la musique. C’est Serge Lama qui nous la découvre, en l’invitant à chanter « Je suis malade » à ses côtés.

Ce moment et ce titre marquent sa carrière : c’est le coup de foudre avec le public français.

1996 est une autre année charnière pour la jeune chanteuse, marquée par la sortie de son nouvel album « Pure ».

« Je t’aime », «Tout », « La différence », « Humana »… Ces titres que nous connaissons tous sont sur ce même disque.

1 million d’exemplaires vendus, un disque de platine : la carrière de la chanteuse décolle.

Le Canada, l’Europe l’ont adoptée, mais elle rêve aussi à l’international et part donner de la voix au Japon, en Russie, en Amérique du Sud, aux Etats-Unis …

7 : c’est le nombre de récompenses décernées à Lara à ce jour. Des Félix, mais aussi des Victoires de la musique, ou un World Music Award (de l’Artiste ayant vendu le plus d’albums dans le Benelux, certes, mais WMA quand même) !

10 albums composent sa discographie, entre 1991 et 2010.

15 avril 2013 : « Le Secret », 11e album studio de Lara, est disponible. Il s’écoule à 18 768 exemplaires, et devient numéro un des ventes d’album dès la première semaine. Ce retour en France annonce la relève de « Pure », « Nue » et « 9 », les trois plus grands succès de Lara Fabian dans l’hexagone.

Sabina : Toujours

Sabina : Toujours