Lost for Love : l’énergie intacte de Slow Joe & The Ginger Accident

Porté par une incroyable énergie et un groupe enthousiaste, Slow Joe – chanteur indien de 71 ans – s’apprête à repartir en tournée en France. À cette occasion, retour sur un parcours hors du commun.

Paru à l’automne dernier, le deuxième album de Slow Joe & The Ginger Accident, « Lost For Love », ne laisse pas vraiment deviner l’histoire de son chanteur septuagénaire. Bien sûr, il y a cette voix parcheminée qui à elle seule raconte les soubresauts d’une vie, il y aussi la chanson Hum Diya, clin d’œil presque kitch à l’Inde de Bollywood. Mais pour le reste, difficile de lire dans ce rythm’n’blues richement orchestré les origines de son auteur.

Paris-Bombay
Car Joseph Manuel Da Rocha (alias Slow Joe) est né à Bombay en 1943 et a vécu une bonne partie de sa vie sur l’île de Goa, dans des conditions médiocres, marquées par l’alcool et la drogue. Depuis sa jeunesse, la musique est sa passion, incarnée par Ray Charles et Elvis Presley. Il compose et écrit mais n’en fait pas son métier. En 2007, tandis qu’il gagne un peu d’argent en jouant les guides touristiques à Goa, une rencontre va changer sa vie…

Un jeune chanteur de 71 ans !
En vacances à Goa, le musicien lyonnais Cédric La Chapelle est subjugué par ce chanteur. Les deux hommes se lient d’amitié. Le Français enregistre Slow Joe interprétant a capella quelques unes de ses chansons et, de retour chez lui, les arrange avec un groupe créé sur mesure : The Ginger Accident. En décembre 2009, le chanteur indien quitte son pays pour la première fois pour donner un concert dans le cadre du festival Les Transmusicales de Rennes. C’est au tour du public d’être subjugué par cette voix et ce personnage hors normes. Slow Joe décide de rester en France et enregistre son premier album avec The Ginger Accident : « Sunny Side Up » paraît en 2011 et rencontre un bel écho critique et public. Sur des chansons qui balancent entre rythm’n’blues et vieux rock, sa voix évoque souvent celle de Johnny Cash, grave et parfois éraillée. Avec « Lost For Love », lui et son groupe ont choisi d’étoffer leurs arrangements, avec des claviers et des cordes aux couleurs 70’s.

Vincent Théval

Découvrir :

Slow Joe & The Ginger Accident

Slow Joe and The Ginger Accident en tournée

30/01/2015 Ivry (94) / Le Hangar
14/02/2015 Gap (05) / Centre Culturel
21/02/2015 Vitry le Francois (51) / L’orange Bleue
06/03/2015 bourg en Bresse (01) / La Tannerie
14/03/2015 Ansouis (84) / Château d’Ansouis
19/03/2015 Genève (ch) / Le Chat Noir
20/03/2015 Dijon (21) / La Vapeur
21/03/2015 Audincourt (25) / Le Moloco
27/03/2015 Paris (75) / le 104
28/03/2015 Nevers (58) / Le Café Charbon

M. Ward : More Rain

M. Ward : More Rain