Mark Bell : mort d’une légende !

Le label WARP a annoncé lundi soir le décès du fondateur du groupe anglais. Si le public ne connaît pas nécessairement son nom, son travail a permis de populariser la musique électronique.

Coup sur coup, le monde de la musique électronique aura perdu deux influences majeures de sa culture : en mars dernier l’Américain Frankie Knuckles, et aujourd’hui l’Anglais Mark Bell. Le fondateur du mythique groupe LFO (pour « Low Frequencies Oscillations ») n’est certes pas un nom connu du grand public mais il aura marqué en profondeur l’histoire de la musique électronique en produisant des titres mythiques comme LFO et quelques-uns des plus beaux albums de Björk ou de Depeche Mode.

Né à Sheffield, ville industrielle du Nord de l’Angleterre, Mark Bell fait partie de cette génération de producteurs discrets qui a permis à la musique électronique de se hisser au top des charts anglais. Le duo qu’il forme alors avec Gez Varley aura collaboré avec tout ce qui compte en techno ou pop (Laurent Garnier, Afrika Bambaataa, Radiohead). En 1996, Björk quitte le groupe Sugarcubes et lance sa carrière solo. C’est à Mark Bell qu’elle fait appel pour produire son album Homogenic (1997), l’un de ses plus grands succès. Leur collaboration tourne au coup de foudre professionnel puisque l’Anglais et l’Islandaise poursuivront leurs travaux jusqu’à aujourd’hui. Et Depeche Mode, en quête de nouveaux sons, demandera en 2001 à Mark Bell de produire leur dixième album Exciter.

Willy Richert

Découvrir :

LFO – LFO

You And You : Keep It Safe

You And You : Keep It Safe