Two Door Cinema Club : « Beacon »

Alex, Kevin et Sam sont irlandais et ont déjà été la coqueluche pop d’il y a deux ans avec leur premier album « Tourist History ». Le second, fraîchement sorti sur le très hype label Kitsuné (partagé entre musique et mode), ne devrait pas déroger au succès pour les amateurs du genre.

« Beacon », recueil d’un abord sans complications ni fioritures, poursuit la route du trio en une ligne logique et toute tracée. Enregistré en Californie sous la houlette du producteur Jacknife Lee qui avait entre autres déjà officié aux côtés de leurs compatriotes de U2, cet album est présenté comme un journal de bord de leur première tournée. Parce que les trois jeunes garçons ont écumé à corps perdus les routes à travers le monde, délaissant leurs familles, amis et amours, pour se consacrer entièrement à leur popularité soudaine recueillie sans pour autant faire la une des tabloïds ou figurer en playlist de toutes les radios. Les nuits solitaires, le mal du pays, les relations qui s’étiolent, tout cela est devenu le cœur du thème de cette « balise » qui sonne comme une évidence. Les arrangements s’aventurent parfois sur des terrains rythmiques plus étrangers mais ne bousculent en rien leur signature de pop lumineuse et légère. Mais que l’on ne s’y laisse pas prendre : le trio en découd sérieusement avec des arrangements bel et bien rock sur scène. Les deux visages qui prouvent qu’il y a plusieurs entrées à ce Cinéma Club.

Marjorie Risacher

Texas : The Conversation

Texas : The Conversation