Destroyer : Poison Season

Depuis plus de vingt ans qu’il est aux commandes de Destroyer, le Canadien Dan Bejar a toujours pris un malin plaisir à ne jamais se redire, à changer sensiblement le son et la forme de ses chansons. Leur dernière incarnation sous les traits d’une pop de chambre savamment orchestrée est très séduisante. « Poison Season » a été enregistré avec un ensemble de cordes, un piano et des cuivres. Certains titres sont à la fois amples et épurés, où Bejar enfile un beau costume de crooner (The River ou Hell). D’autres sont plus denses et nerveux, comme Midnight Meet The Rain et Dream Lover qui évoquent irrésistiblement le Bruce Springsteen de « Born To Run ». Au-delà des variations de tempo et d’arrangements au fil de ces treize chansons, l’écriture demeure constamment à un niveau impressionnant.

Vincent Théval

Découvrir :

Destroyer – Times Square

Crédit Photo : © Fabiola Carranza

Electroshock : Volume 3

Electroshock : Volume 3

Goldfrapp : Tales of Us

Goldfrapp : Tales of Us

Anna Calvi : One Breath

Anna Calvi : One Breath